Printemps_des_poètes_2017_Métissages_poétiques

 

 

Affiche : printemps des poètes 2017 à la bibliothèque de Vendôme


Dans le cadre du Printemps des poètes 2017

Métissages poétiques
Ateliers d'écriture


Autour de la poésie africaine avec Josette Bel
Samedi 4 mars, 14h30


Haïku sans frontières avec Frédérique Leriche
Samedi 11 mars, 14h30

Bibliothèque du parc Ronsard
Vendôme
Ateliers gratuits
Réservation souhaitée
02 54 89 43 66
bibliotheque@vendome.eu

 

     Métissages poétiques

Deux ateliers d’écriture sont proposés par la bibliothèque du parc Ronsard de Vendôme pour cette nouvelle édition du Printemps des poètes.

Pour inaugurer la manifestation, dont le thème national est "la poésie africaine", Josette Bel, avec l'atelier du samedi 4 mars, nous propose de répondre à l'invitation à se mettre en route d’Aimé Césaire, le Martiniquais :

"N’y eût-il dans le désert
qu’une goutte d’eau qui rêve tout bas
dans le désert n’y eût-il
qu’une graine volante qui rêve tout haut,
c’est assez"

Aucune compétence particulière en écriture n’est requise. Il s’agit d’écrire ensemble en utilisant le plus possible les mots et phrases des autres (ceux de l’atelier et ceux de quelques poètes africains qui ont écrit avant nous !)
Apportez un stylo, le reste vous sera donné par surcroît !

L'atelier du 11 mars sera animé par Frédérique Leriche, photographe et auteure de haïkus, qui nous propose un après-midi de haïku sans frontières... du Japon à Vendôme en passant par Dakar.

Le haïku petit poème d’origine japonaise, à la forme élaborée par Bashô, Shiki , Issa, Buson, poètes ermites, et voyageurs, nous propose :

De rouvrir nos sens
D’observer avec attention, empathie, la nature, les fleurs, les oiseaux, les nuages, les gens, les animaux , les bestioles
De chercher l’émotion qu’ils nous procurent
De l’inscrire dans un raccourci de 3 lignes…

Parce que tout le monde peut écrire des haïkus, et que le haïku est source de bien-être, Frédérique Leriche nous offre une nouvelle fois son atelier-jeux d’écriture de haïkus, ancrés dans le quotidien et l’actualité du mois de mars.

« Je présenterai des ex de saïjiki - catalogues de mots de saison- qui peuvent être des aides à l’écriture… j’apporterai des étiquettes pour démarrer ou finir des haïkus que nous écrirons ensemble. Je donnerai d‘autres outils et conseils d’écriture. Nous lirons des haïkus du printemps et selon le temps et le désir des participants nous pourrons simuler la partie finale d’un kukaï, c'est-à-dire le vote pour les haïkus préférés parmi ceux présentés à un tournoi.

Je commenterai "L’Effet haïku", un livre publié en 2016, par Pascale Senk, psychologue pratiquante de haïkus, un petit bijou de sensibilité et de sagesse qui donne envie d’écrire des haïkus, car comme le dit Pascale

« Ecrire des poèmes courts agrandit notre vie »

En attendant, savourons, d’ores et déjà, quelques haïkus primés au Sénégal en 2106 à l’occasion du concours organisé chaque année depuis 35 ans par l’ambassade du Japon à Dakar."

au bain de minuit
la lune toute nue flotte
avec nous dans l’eau

chaussures en main
dans le fleuve en crue, la boue
chatouille mes pieds

les nuages pleurent
sous les palmes du jardin
tristesse d’un soir