Le fonds ancien

Les manuscrits

La bibliothèque de Vendôme conserve près de 400 manuscrits dont la plupart proviennent de l’ancienne abbaye de la Trinité fondée en 1032 par le comte Geoffroy Martel.

Grâce aux nombreux privilèges que son fondateur lui avait obtenus du Saint-Siège, cette abbaye bénédictine devint vite riche et célèbre. Elle marqua de son empreinte intellectuelle l’ensemble de la région.

Très tôt, une bibliothèque et un scriptorium y furent installés rassemblant de nombreuses œuvres liturgiques dont celles de Geoffroy de Vendôme (1093-1132), cinquième abbé de la Trinité (Ms 193).

 Geoffroy.jpg
Vendôme - BM - ms. 0193, f. 002v
Opera / Gaufridus Vindocinensis abb.. - Geoffroy de Vendôme et le Christ

Cliché CNRS-IRHT

Le plus ancien manuscrit conservé aujourd’hui date du IXe siècle (Ms 31) et regroupe les sermons du moine ascétique Cassien (360 ?-432).

Parmi les manuscrits les plus remarquables, nous pouvons citer le missel de la Trinité (Ms16), ouvrage richement enluminé, un bénédictionnaire du XVIe siècle (Ms 15) qui possède entre autres une page entièrement enluminée, une splendide bible historiée (Ms1) du XIIIe siècle, regroupant les commentaires des lettres de Saint Paul (Ms 23) ; cet ouvrage possède la particularité de ne rassembler que des initiales richement décorées en forme de P (comme Paulus).

 P.jpg

Vendôme - BM - ms. 0023, f. 160
Comment. in Epistulas Pauli / Gilbertus Porretanus. - Hommes luttant contre le végétal (à préciser)
Cliché CNRS-IRHT

Durant le XVIe siècle, l’abbaye reçut la bibliothèque d’un médecin italien, Antoine Guaynier, de Pavie, dont le fils, Théodore Guaynier, fut médecin du roi Louis XII à Blois. La plupart de ses manuscrits sont d’ailleurs autographes.

Les autres manuscrits de la bibliothèque proviennent soit du collège de l’Oratoire fondé en 1623 par César, duc de Vendôme (fils naurel d’Henri IV), soit de la collégiale Saint-Georges, située dans l’enceinte du château.


Les incunables


Une quinzaine d’incunables (livres imprimés avant l’année 1500) complètent ce fonds précieux, dont un très beau volume de la Cité de Dieu de Saint Augustin (Inc.2) imprimé à Abbeville par P. Gérard en 1486. Chaque livre débute par une gravure sur bois coloriée.

Cité de Dieu recadr.jpg

Vendôme - BM - inc 2, f. 072
La Cité de Dieu / Augustinus - Incendie et sac de Troie - 1486
Cliché CNRS-IRHT

Imprimés anciens

Grâce à sa renommée et sa richesse, l’abbaye de la Trinité fut aussi le berceau de l’imprimerie vendômoise, inaugurant une tradition séculaire. Dès 1514, un imprimeur tourangeau, Mathieu Latheron, vint travailler avec ses presses dans les murs de l’abbaye.

Le premier livre imprimé à Vendôme et conservé date de 1536. Il s’agit d’un missel vendômois, œuvre de Jean Rousset, illustré de plusieurs gravures sur bois ; la bibliothèque en possède deux exemplaires
Près de 20 000 ouvrages anciens imprimés sont conservés aujourd’hui à la bibliothèque.

 Remarquons parmi eux un ouvrage de civilité du XVIe siècle, unique au monde, intitulé La Civilité puérile, suivie des Quatrains du Seigneur de Pybrac, imprimés à Paris par Léon Tavellat en 1583. Cet exemplaire a la particularité d’être imprimé en écriture cursive.

La bibliothèque possède aussi une très belle édition du premier dictionnaire de langue française, dû à Jean Nicot (1530-1600), le Thrésor de la langue françoise, tant ancienne que moderne…, imprimé en 1606, ainsi qu’une collection de 140 cartes géographiques anciennes, dont une Carte de la Mer du Nord(…) et de la mer du Sud de Nicolas de Fer, datant de 1713.

 

Les fonds particuliers

Un des fonds particuliers de la bibliothèque les plus importants est sans doute celui concernant Pierre de Ronsard (1524-1585), « l’enfant du pays », né en Vendômois.

Ce fonds rassemble de nombreux documents sur le poète et ses œuvres, en particulier plusieurs éditions originales de ses écrits.

Le révolutionnaire Gracchus Babeuf (1760-1797) fut jugé, condamné et exécuté à Vendôme.
Les principales pièces du fonds Babeuf sont une défense anonyme imprimée à Vendôme sous forme de pièce de théâtre, inconnue dans de nombreuses bibliographies, ainsi que le Journal des séances du tribunal de la Haute cour de justice et le Journal de Haute cour de justice, imprimés tous deux à Vendôme pendant le procès.

Honoré de Balzac (1799-1850), l’autre « enfant du pays », né à Tours, passa six années de sa vie à Vendôme en tant qu’élève du collège des Oratoriens. Il décrivit  plus tard ces années difficiles dans son œuvre autobiographique Louis Lambert. La bibliothèque conserve d’ailleurs le Livre d’entrée et de sortie des élèves du collège de Vendôme, avec la mention du futur écrivain.

Dons et legs

Tout au long des XIXe et XXe siècles, la bibliothèque s’enrichit de nombreux dons et legs de personnalités et d’érudits locaux. Ernest Renou (1815-1902) et Stanislas Neilz (1819-1889) laissèrent de nombreuses et importantes notes météorologiques ; Charles Chautard (1814-1884), qui fut maire de Vendôme, céda à la bibliothèque son importante collection d’autographes (Louis XV, Balzac, Flaubert, Hugo, Lamartine, Chateaubriand).


Grâce à Gervais Launay (1804-1891), professeur de dessin au collège de Vendôme, la bibliothèque possède un document iconographique exceptionnel. Durant un demi siècle, cet érudit passionné d’histoire et d’archéologie « croqua » dans des centaines de dessins et d’aquarelles tous les monuments et sites remarquables du Vendômois. Ce document a fait l’objet d’une restauration récente.

 Album Launay, le lycée vu du jardin
Grand bâtiment du  Lycée, côté du jardin
G. Launay, 1852
Crédits CPV

Enfin, en 1983, la bibliothèque reçut par testament l’ensemble des travaux de Marcel Monmarché (1872-1945), un des premiers collaborateurs des célèbres guides de voyage Joanne et directeur de la collection des Guides Bleus de la maison Hachette. Durant toute sa vie, il consigna le récit de ses voyages à travers le monde, dans des carnets soigneusement rédigés. Ces 218 carnets, illustrés de dessins, photos et plans, furent rassemblés dans un  élégant cartonnier d’époque. Une vingtaine d’albums de photographies complètent ce legs.

Repris de : PORT, Anita, AUBRY, Florence , “Vendôme : bibliothèque municipale” in Patrimoine des bibliothèques de France : un guide des régions : volume 10 : Centre Limousin, Paris, Payot, 1995.